Le Blog de Françoise Cartron

Une avancée essentielle pour la préservation de modèle reconnu de sécurité civile

Écrit par Françoise Cartron. Publié dans En Gironde

Ce 22 janvier, en séance de questions orales au gouvernement, j'ai relayé auprès du gouvernement les inquiétudes exprimées en décembre 2018, notamment par le Président de l'Union Départementale des Sapeurs-Pompiers (UDSP) de la Gironde, Monsieur David BRUNNER.  

En préambule de ma question, j'ai voulu rendre hommage et saluer la mémoire de Simon Cartannaz, 28 ans, et Nathanaël Josselin, 27 ans, décédés lors de leur mission, rue de Trévise, dans le 9ème arrondissement de Paris. Ma question de ce matin était la suivante : ➡️ "Alors que notre modèle repose sur la complémentarité des sapeurs-pompiers volontaires et professionnels, l'UDSP et la fédération nationale des sapeurs-pompiers de France s'inquiètent d'un texte qui viendrait transposer en droit interne une directive européenne concernant l'aménagement du temps de travail, et ainsi remettre en cause ce modèle singulier et reconnu qu'est le modèle français." Le Ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a apporté une réponse très claire sur l'historique de cette problématique, a posé un diagnostic précis et a confirmé son action déterminée auprès de la commission européenne. Il s'est voulu également rassurant à l'adresse des sapeurs pompiers français volontaires : ➡️ "Nous avons du temps. Il n'y a pas de menace aujourd'hui et nous ferons en sorte qu'il n'y en ait pas demain." cc Pompiers de Paris Sapeurs-pompiers de France Union Départementale des Sapeurs-Pompiers de la Gironde - Udsp33 Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France

Publiée par Françoise Cartron sur Mardi 22 janvier 2019

En préambule de mon intervention, j'ai rendu hommage et salué la mémoire de Simon Cartannaz, 28 ans, et Nathanaël Josselin, 27 ans, décédés lors de leur mission, rue de Trévise, dans le 9ème arrondissement de Paris.

 

Alors que notre modèle français, singulier, reconnu, efficace, présent sur l’ensemble du territoire, repose sur la complémentarité des sapeurs-pompiers volontaires et professionnels, l'UDSP et la fédération nationale des sapeurs-pompiers de France s'inquiètent d'un texte qui viendrait transposer en droit interne une directive européenne concernant l'aménagement du temps de travail, et ainsi remettre en cause la structuration d'un système qui fait ses preuves au quotidien.

"Nous avons du temps. Il n'y a pas de menace aujourd'hui et nous ferons en sorte qu'il n'y en ait pas demain." 

Christophe Castaner, Ministre de l’Intérieur.

Le Ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a apporté une réponse très claire sur cette problématique qui date de plusieurs années. Il a posé un diagnostic précis et a confirmé son action déterminée auprès de la commission européenne. 


Il s'est également voulu rassurant à l'adresse de tous les Sapeurs-Pompiers Français Volontaires : "Nous avons du temps. Il n'y a pas de menace aujourd'hui et nous ferons en sorte qu'il n'y en ait pas demain."

« Plusieurs pistes de travail sont engagées afin de protéger ce modèle de volontariat : d'une part via une démarche auprès des autorités européennes pour consacrer le caractère spécifique de l'activité de SPV à travers la directive, et d'autre part, au travers de la proposition de transposition de la directive, afin d'en exploiter les larges facultés de dérogation. Les élus et les sapeurs-pompiers peuvent compter sur la mobilisation du Gouvernement pour préserver le modèle français de sécurité civile. » 

Question écrite / Réponse de Christophe Castaner, Ministre de l’Intérieur.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir